The Dream, Rachmaninov, Opus  no 38, un film transmédia.

En 1916, Rachmaninov a composé son dernier opus de mélodies, l’opus no 38, « Six Romances ». The Dream, opus no5,  reflète ce départ. En effet, il partait vivre aux Etats-Unis, quittant le pays à cause de la révolution russe. Toute l’œuvre est colorisée par cette nostalgie du départ. Mais c’est aussi le rêve de retrouver un endroit meilleur plein de mystères. L’œuvre est passionnante par sa sensibilité moderniste, on y retrouve des sonorités jazzyques et impressionnistes. Le texte symboliste, écrit par Fydor Sologub, poète russe, véhicule l’idée d’une beauté cachée derrière la réalité imparfaite de la vie. Sublimer la morosité de la vie.

Peu de films sont produits dans l’univers de l’art lyrique, à part certaines captations scéniques. Ce projet est donc un challenge pour changer  un peu la vision de l’univers lyrique, prisonnier de sa cage dorée. C’est un court-métrage de quatre minutes environ, une interprétation narrative, visuelle, et musicale, qui lie mon histoire personnelle par le transmédia  celle du personnage du film qui est celui ou celle qu’on s’invente quand on part d’un endroit pour ne plus y revenir.

Ce film sera diffusé sur mon site internet evafiechter.com. A certains moments du film, l’utilisateur pourra cliquer sur des décors  et objets du film pour se retrouver sur une page descriptive des objets en question, surtout des photos, avec des textes d’humeurs.  C’est en fait, partir de la fiction filmique pour se retrouver dans ma réalité. De sorte que tout point de départ vers le rêve et la fiction, est ancré dans une réalité personnelle.